Skip to content

Interview de Peter Schiff par Doug Casey à propos de l'or, de l'inflation et des taux d'intérêt

Dans une récente interview, Doug Casey s'entretient avec Peter Schiff sur ses attentes du prix de l'or et l'avenir du dollar. Ils discutent du rôle des banques centrales en période de crise, de la dette des pays occidentaux et de supprimer la banque centrale des etats-Unis, la Fed. Pour conclure Peter Schiff donne quelques conseils sur les opportunités d'investissement afin d'échapper à la taxe sur le dollar, c'est à dire l'inflation.



DG : Bonjour, je suis Doug Casey et voici mon invité, Peter Schiff, quelqu’un de très connu dans notre secteur. J'ai une série de questions que je vais poser à Peter et je sais qu’il y répondra de manière fantastique. Bon, allons-y, le prix de l’or, auquel nous sommes tous deux très intéressés, vous n’y êtes pas allé de main morte en estimant un prix en dollars mais aussi un temps pour y parvenir et corrigez-moi si je me trompe, $5,000 d’ici deux ans ?

PS : Je ne crois pas y avoir mis un cadre temporel... je veux dire, je sais que l’or va beaucoup grimper, cela fait longtemps que j'annonce l'or à 5000$, je le disais quand l'or était à 300$. C'est le prix que j'avais en tête pour l'or, je ne sais pas exactement quand, mais je ne pense pas que cela arrivera dans 10 ou 20 ans. Je pense plutôt que c'est quelque chose d'éminent, mais il est difficile de dire si cela va arriver dans 1, 2 ou 3 ans. Parce que pour que cela arrive davantage de gens doivent comprendre ce qui se passe aujourd'hui et je pense que l'Histoire nous montre que des actifs peuvent être mal évalués pendant de longues periodes. Tout dépend de la perception (que l’on en a). Je crois que l’investisseur moyen, et certainement ceux qui gèrent de gros portefeuilles pour d’autres, l’argent institutionnel...Je crois que ces gens n’ont aucune idée de l’état véritable de l’économie globale, ce qui est susceptible d'arriver à la valeur du dollar et aux autres monnaies fiduciaires, quel est le taux d'inflation susceptible d'être créé... Et donc je ne pense pas qu'ils perçoivent la valeur réelle de l'or, je pense qu'ils regardent le fait que le prix de l'or a augmenté et peut être qu'ils pensent que c'est un actif en bulle car ils ne savent pas pourquoi son prix monte. Et ils ne réalisent pas que le prix de l'or n'a pas beaucoup augmenté, tout d'abord parce qu'il était à un prix ridiculement bas lorsque le marché haussier a commencé, en 1999 / 2000 donc il venait d'un niveau extrême de sous-évaluation, donc ce n'est vraiment pas une bonne comparaison. Mais aussi, si vous regardez le coût de l'exploitation minière, comme vous le savez sans doute, les sociétés d'exploitation minière ne gagnent pas beaucoup d'argent en ce moment. C'est le coût ... Et c'est un peu ironique ... c'est la planche à billets, qui fait grimper le coût de l'exploitation minière, mais les gens sont convaincus qu'il n'y a pas d'inflation, parce qu'ils croient la propagande du gouvernement. Le prix de l'or a tout simplement augmenté pour refléter l'augmentation du coût de l'exploitation minière, il n’a pas grimpé en termes de gain monétaire. Les gens ne sont pas préoccupés par l'inflation, car ils ne reconnaissent pas que cela existe encore. Donc, je crois que ce jour est encore à venir et je pense que vous allez voir une augmentation fulgurante de l'or, et il peut s'arrêter à 5000 $ ou continuer sur sa lancée, tout dépend de combien d'argent est créé d'ici là. Parce que, vous le savez, nous avons créé beaucoup d'argent dans la dernière décennie, mais ce n'est rien comparé à combien d'argent nous allons créer dans la prochaine décennie.

DC : Oui ... Je veux dire, c'est pour cela que Dieu a donné à Ben Bernanke des hélicoptères, en quelque sorte ...

PS : Ils pourraient ne pas être assez grands

DC : Non... il va devoir utiliser un de ces cargo-helicoptère pour faire le travail sans doute. Les États-Unis ... en tant qu'entité politique, que va-t-il s'y passer au cours des 5 prochaines années? Et êtes-vous de l'école de ceux qui disent qu'il pourrait y avoir une fuite de l'Amérique? Qu'en pensez-vous?

PS : Eh bien, j'ai essayé de conseiller aux gens de le faire avec leurs investissements depuis un certain temps et je pense que, sortir son argent des USA est beaucoup plus simple que de déplacer toute sa vie. Mais je pense que les gens devraient avoir une porte de sortie pour leur argent, leurs actifs. Je pense que l'une des principales victimes, autre que la liberté individuelle, ça va être la valeur du dollar et les gens doivent reconnaître que le dollar va perdre beaucoup de valeur. Comment le gouvernement envisage-t-il de financer toutes ses dépenses ? Parce qu'ils ne vont pas augmenter les impôts sur la classe moyenne américaine, il n'y a aucun parti qui veut être le parti qui va augmenter les taxes. Ils sont prêts à augmenter les impôts des riches, ce qui n'est pas très courageux politiquement puisqu'ils ne représentent qu'1% des voix, mais je pense que nous prélevons déjà assez aux riches. Je pense que ces taxes sur les riches vont être contre-productives, car elles pourraient rapporter moins en impôts, non seulement des riches, mais des gens qui ne seront pas employés par les riches, ou par les entreprises qu’ils ne fonderont pas, parce que découragés de le faire par ces taxes. Ou ils concentrent leurs efforts outre-mer plutôt qu'ici aux États-Unis et commencent à rechercher des abris fiscaux afin de réduire leurs revenus au lieu de rechercher des façons de les augmenter. Cela pourrait se retourner (contre eux), mais je crois que tout cela sera financé par les banques centrales. L’inflation est cette taxe qu’ils vont imposer, et cela frappera tout le monde et vous ne pourrez l’éviter, parce que l’inflation est un impôt sur votre argent, elle est aussi une taxe sur la valeur de votre salaire. Mais si vous possédez des actifs financiers substantiels, le gouvernement va, en réalité, confisquer le pouvoir d’achat de ces actifs et le dépenser, le dépenser en services, en sécurité sociale, en défense nationale, en soins de santé, etc.

Et alors, pour éviter cette taxe d’inflation, vous devez éviter la monnaie inflationnaire, le dollar, et vous faites cela en possédant de l’or et de l’argent, vous faites cela en possédant des actifs à l’étranger, des actions de compagnies étrangères, des obligations étrangères... N’importe quoi que la Réserve fédérale ne peut imprimer. Évidemment l’on doit s’inquiéter des autres pays qui impriment de la monnaie, mais je crois que le pays le plus susceptible d’imprimer la plus grande quantité de monnaie, sont les États-Unis Parce que nous sommes, parmi les pays majeurs, celui dans le pire état financier... Nous sommes complètement fauchés, nous avons un déficit commercial de $60 milliards... $50 milliards par mois. Alors nous imprimons toute cette monnaie pour acheter des choses que nous ne produisons pas et nous sommes avons cette société de bénéfices sociaux qui grossit, grossit et grossit. Regardez, le président Obama a eu son inauguration pour quatre nouvelles années et si vous croyez que les quatre premières années étaient mauvaises, attendez de voir les 4 suivantes !

Mais, vous savez, tout cela tourne autour d’obtenir quelque chose pour rien et la façon dont le gouvernement peut fournir quelque chose pour rien est d’imprimer de la monnaie et ce n’est pas gratuit, cela devient très onéreux. Mais les gens ne font pas nécessairement le lien entre la montée du prix de l’essence, la montée du prix de la nourriture et cette taxe, ils ne savent pas que le gouvernement est la source de cette inflation

DC : Non, ils jettent le blâme sur une compagnie pétrolière, sur un fermier, plutôt que sur le gouvernement. Je suis d’accord avec absolument tout ce que vous avez dit... sauf une chose. Vous avez mentionné le terme « défense nationale », et je ne crois pas que le trilliard de dollars que le gouvernement dépense chaque année dans l’armée ait beaucoup à faire avec la « défense nationale »

PS : Oui, vous avez raison... pas plus que l’argent que nous dépensons dans l’éducation n’ait à voir avec l’éducation de quiconque, cela a plutôt à voir avec le maintien d’une bureaucratie, d’un establishment éducationnel... Donc, la majeure partie de l’argent que nous dépensons pour la « défense » est réellement de la dépense militaire qui supporte le complexe militaro-industriel. Et vous avez raison : autant je suis d’avis que la défense nationale constitue l’usage le plus légitime des dépenses de l’État et devrait être la seule raison de lever des impôts, autant je suis d’avis que nous devrions dépenser moins en défense, parce que la majeure partie n’en est pas défensive, mais bien offensive. Et... tout cela est absurde... personne ne va nous attaquer, c’est absurde... Quoique nous pourrions faire faillite et devenir vulnérables à une attaque, parce que nous ne pourrions pas nous permettre de se payer une armée

DC : La chose est complètement perverse, je sais... bon point. Mais parlons de l’ennemi réel et je sais que vous êtes d’avis, et je ne suis pas du tout en désaccord avec vous, que le vrai danger qui menace notre pays n’est pas une bande de gars qui vivent dans des grottes en Afghanistan mais bien plutôt Ben Bernanke. Croyez-vous qu’il constitue vraiment le plus grand danger auquel nous faisons face ?

PS : Et bien, je veux dire, il est un très grand danger... Difficile de dire s’il est la plus grande menace car, si ce n’était pas Bernanke, ce serait quelqu’un d’autre. Ce n’est pas le seul qui pourrait imprimer de la monnaie, je crois que tous les banquiers centraux sont de cette mauvaise mentalité Keynesienne qui dit qu’il faut imprimer de la monnaie, que l’ennemi est la déflation et que l’inflation nous sauvera, que le gouvernement se doit de stimuler. Mais je crois que la Réserve fédérale, comme entité, et c’est Ben Bernanke qui la personnifie, et je crois qu’il est le pire directeur de la Fed que nous ayons jamais eu, je savais qu’Alan Greenspan allait être très difficile à battre, mais je crois que Ben Bernanke l’a surpassé maintenant, nous pouvons officiellement dire qu’il (Bernanke) est le pire directeur de la Fed de tous les temps... Mais je pense que ce que fait la Fed est très dangereux, et je crois que si nous avions quelqu’un avec plus d’intégrité et plus de compréhension...Vous savez, si vous regardez... Ils viennent tout juste de publier les minutes des réunions de la Fed du quatrième trimestre 2007 et Ben Bernanke ne s’en faisait pas le moins du monde avec cet effondrement majeur qui avait déjà débuté et il ne le voyait même pas, mais si nous avions quelqu’un avec de l’intégrité à la Réserve fédérale, qui serait un banquier central indépendant qui refuserait de monétiser ces dettes, qui laisserait les taux d’intérêts monter, cela forcerait le gouvernement à entreprendre les réformes structurelles nécessaires. Mais quand on entend des gens comme Ben Bernanke donner des leçons ou critiquer le gouvernement pour son déficit à long terme sans comprendre qu’il est la cause de ce processus. Si ce n’était de la Fed qui monétisait ces dettes et alors il a le culot de dire qu’il ne monétise pas ces dettes alors que c’est exactement ce qu’il fait : il prend de la dette et la transforme en monnaie. Et il maintient que ce n’est pas vraiment de la monétisation, parce qu’il renversera le processus, qu'il retirera les liquidités mais c’est impossible, à qui va-t-on vendre ?

Si vous y pensez, Doug, le gouvernement, en ce moment... les déficits surpassent un trilliard de dollars par année et la Fed en monétise 90%. Alors cela signifie que le gouvernement fédéral n’a qu’à vendre, $100 milliards, $200 milliards à des investisseurs privés. Bien, si vous sortez la Fed de l’équation et que, en fait, la Fed essaie de vendre des bons du Trésor en compétition avec le Trésor lui-même et que, maintenant, le gouvernement doit vendre un trilliard et demi, deux trilliards de dollars... qui va acheter cela ? Personne ne le pourrait !

DC : Cela nous mène à la prochaine question que je voulais poser. Les taux d’intérêts, le coût de l’argent. Quelle est votre opinion sur leur direction ?

PS : Bien, ils vont remonter ! Vous savez, j’ai beaucoup apprécié votre expression... en fait, je m’en suis servi quelques fois et n'oublie généralement pas de vous en donner le crédit quand vous avez décrit les bons du Trésor en tant que ‘risque sans retour’. Mais, vous savez, c’est une bulle, je veux dire, le marché des bons du Trésor est une bulle, il y a des bulles dans les obligations... il y a une bulle des obligations au Japon qui, accidentellement, pourrait craquer avant la nôtre, mais les taux d’intérêts, ultimement, vont s’effondrer. Mais le fait est que la Fed réalise qu’elle ne peut laisser cela survenir parce que nous sommes tellement accoutumés à la dette que le plus haut taux que nous puissions nous permettre est 0. Mais encore, quand les intérêts grimperont, même un peu, je crois que cela mettra en faillite toutes ces grandes banques qui ont été sauvées... banques qui sont maintenant encore plus grosses qu’à l’époque où elles étaient "trop grosses pour faire faillite", elles sont plus grosses, justement, parce qu’elles ont été sauvées. Et je ne crois pas que le gouvernement fédéral... regardez toutes ces discussions à propos d'essayer de réduire le déficit, d’un tout petit montant... ce qu’ils ne peuvent même pas faire. La dette nationale est financée à des niveaux ridiculement bas, Nous payons environ 300 milliards par an en intérêts sur une dette de 16 trilliards et demi. Qu’est-ce qui va arriver si, dans deux ou trois ans si la dette atteint 20 trilliards... qu’est-ce qui va arriver si les taux d’intérêts sont à 5% ? Cela représente un trilliard par année en paiements d’intérêts...

DC : Qu’arrivera-t-il si ils revenaient au niveau de 1980... 15% ?

PS : Mais nous ne pouvons même pas se permettre 5 (%) ! Je ne pense même pas que nous pourrions nous permettre 3. Pourquoi la Fed garderait-elle les taux à zéro ? Après tout, selon le gouvernement, l’économie progresse de deux à 3% par an... Cela ne signifie pas que les taux d’intérêts devraient être à zéro ! Même si vous regardez les propres statistiques d'inflation du gouvernement, le CPI, qui en passant, sous-estime grossièrement l’effet réel de l’inflation sur les prix...Mais même le CPI déclare que les prix augmentent d’environ 2% par an, comment les taux peuvent-ils être à zéro ? La seule raison de garder les taux si bas est que la Fed sait que toute augmentation des taux fera s’effondrer cette économie chancelante et nous entraînera tout droit vers une récession. Alors, tout est artificiel et, à un point donné, le dollar doit en être affecté, vous ne pouvez pas continuer à imprimer de la monnaie et à monétiser la dette, et à acheter des obligations, sans que le dollar n’implose. Et je pense que ce qui nous a aidés récemment a été la crise en Europe parce que, pendant que les gens étaient préoccupés par la dette européenne, ils achetaient des obligations du Trésor (US), même si nous avons plus de dettes qu’en Europe, parce que le dollar est perçu comme réserve monétaire fiable. Mais, comme les peurs s’estompent en Europe, et je ne crois pas que l’Europe soit sortie de l’auberge mais ils pourraient en être sortis... dans un an ou deux, et si soudainement ces flux se renversent et que l’on voit que le dollar faiblit il a le potentiel pour vraiment tomber, et cela mettra une pression incroyable sur la Fed pour qu’elle augmente les taux. Mais la Fed ne peut pas augmenter les taux et comme les investisseurs du monde entier perçoivent que la Fed est, disons, comme un tigre de papier, qu’elle ne retirera jamais ses liquidités, parce qu’elle ne le peut pas, alors vous obtenez une ruée contre le dollar.

C’est là que la Fed est prise entre l’arbre et l’écorce parce que, maintenant, soit elle laisse le dollar s’effondrer, en quel cas nous avons une inflation galopante ou ils augmentent agressivement les taux d’intérêts et font s’effondrer toute l’économie, alors, nous aurons une crise financière pire que celle de 2008.

DC : Peter, appelons un chat un chat. Nous croyons tous les deux que la Réserve fédérale devrait être abolie...

PS : Bien, cela dépend par quoi vous la remplacez, si vous ne faites que l’abolir et laissez le gouvernement en prendre la responsibilité, cela va probablement être pire que la Fed. Au moins la Fed entretient une prétention d’indépendance quoique, en fait, elle ne l’est pas, elle est entièrement politicisée et il est difficile d’imaginer quelqu’un qui ferait un pire travail, mais je pense qu’ils le feraient... Je préférerais réduire dramatiquement les pouvoirs de la Fed, voire la ramener à sa mission originale en 1913, quand elle fut créée. Vous savez, c’est le centième anniversaire de la Réserve fédérale, quel serait un mauvais mot pour remplacer « anniversaire » dans le sens qu’un anniversaire est une bonne chose (Rires).

Mais quand ils ont fondé la Réserve fédérale, elle ne pouvait pas acheter ou posséder des obligations du Trésor américain, ils ont amendé l’acte et évidemment, les billets émis par la Réserve fédérale étaient adossés à 40% sur l’or, ils étaient adossés à 100% par des papiers commerciaux. Alors si la Fed n’était pas un moteur d’inflation, comme elle fut conçue à l’origine, elle fut pervertie éventuellement mais j’aimerais diminuer le pouvoir de la Fed et alors, peut-être, nous pourrions l’éliminer une fois que sa taille soit assez réduite. Mais je crois que si l’on ne faisait que s’en débarrasser et laisser le gouvernement, comme ils ont presque menacé de le faire avec cette histoire de pièce de trois trilliard de dollars. Et les gens ont ri de cette folle idée d’une pièce d’un trilliard de dollars mais quelle est la différence entre cette idée d’une pièce d’un trilliard de dollars et ce que nous faisons maintenant? Nous créons de la monnaie à partir de rien, mais cela aurait permis... cette pièce d’un trilliard aurait permis au Congrès de ne pas passer par la Fed. Parce que, maintenant, pour créer un trilliard de dollars, ils doivent emprunter un trilliard de dollars et la Fed doit acheter cette dette mais s’ils pouvaient émettre une pièce d’un trilliard de dollars, ils pourraient se débarrasser de l’intermédiaire...

DC : Je sais... cela démontre que le système monétaire est en train de descendre dans les bas-fonds de la comédie comme les "Three Stooges", quand on entend parler de pièces d’un trilliard de dollars... c’est très drôle...

PS : Quoique, bientôt, nous pourrions tous en posséder (...) nous les utiliserons... dans les distributeurs de Coca-Cola !

DC : Exactement. Bien, une autre chose dont je veux parler avec vous est l’impôt sur le revenu et c’est intéressant. J’ai rencontré votre père, et il est vraiment un homme de principe mais c’est... je veux dire... il les a laissés le mettre en prison pour des années, parce que...

PS : Et il y est encore... il a maintenant 85 ou 86 ans, je ne sais plus exactement...

DC : Il est choquant de voir qu’ils aient pu mettre un homme de cet âge en prison, non pas pour quelque crime qu’il soit, mais seulement parce qu’il s’est tenu debout devant... Que pensez-vous de tout cela... parlez-moi d’Irwin et... de ce qu’il en retourne.

PS : Bien, je considère mon père comme un prisonnier politique. Vous savez, les gens... les gouvernements jettent des gens en prison s’ils représentent une menace pour le gouvernement et je crois que le gouvernement perçoit mon père comme une menace. En fait, je crois qu’il est catégorisé en tant que terroriste mais il ne terrorise pas les Américains... Peut-être qu'il fait peur au gouvernement. ls doivent penser que si les idées de Schiff se répandent, ils auront des problèmes mais, mon père croit en la liberté et en la Constitution, et au respect des lois, et il ne croit pas que le gouvernement collecte des impôts légalement, il croit que le gouvernement viole non seulement les lois codifiées, les lois du Revenu interne mais aussi la Constitution, et plusieurs décisions de la Cour suprême lui donnent raison. Alors il les défia... non parce qu’il voulait s’enrichir personnellement en ne payant pas de taxes, il était très sincère... ce n’est pas comme s’il voulait frauder le gouvernement en cachant ses revenus « Je ne paie pas mes impôts et voici pourquoi, voici sur quoi je me base », donc, la pire chose que vous pourriez dire sur mon père est qu’il se trompait. Vous ne pouvez pas dire qu’il fut malhonnête dans ses croyances, je crois qu’une grande partie de ce qu’il dit est vraie, mais le problème, ce sont les tribunaux. Les tribunaux laissent les gouvernements s’en tirer avec des meurtres aujourd’hui, regardez, la Cour a dit... et c’était une décision de cinq contre quatre, mais la Cour suprême a dit que le Obamacare était constitutionnel. Quatre juges ont dit que c’était inconstitutionnel est-ce que ces quatre juges sont dans l’erreur ? Pourquoi les cinq autres ont-ils raison ? Je pensais que c’était inconstitutionnel, et je le crois toujours, je me fous que ces juges soient sous pression politique... un de ceux-là aurait pu changer d’avis à la dernière seconde, à cause de la pression politique. Alors, je crois que ce qu'a dit mon père à propos de l'impôt sur le revenu est vrai mais, même si vous ne regardez les aspects légaux, vous pouvez regarder les aspects économiques...cela s’est avéré être une loi très contre-productive, ça continue de l’être. C’est probablement la voie la plus contre-productive que nous ayons, nous nous porterions bien mieux comme nation si on l’abolissait.

DC : Mais vous apportez un excellent point, Peter, Il est actuellement un prisonnier politique. Parce qu’il s’est levé contre le principe de l’impôt sur le revenu, et ils le mettent en prison pour une décennie !

PS : Oui, et... si vous lisez les transcriptions du procès... même si nous sommes allés en appel, mais cela prend une éternité pour l’obtenir, mais le juge... je crois qu’il a eu comme instructions d’orchestrer une condamnation. Ils remplissent le jury d’une bande de bénéficiaires de sécurité sociale et d’aide sociale et ils leur disent, à la base, "Si vous acquittez cet homme, vous n’aurez plus votre chèque de sécurité sociale, parce que plus personne ne paiera de taxes". Ils ne laissent pas mon père établir sa cause, ils l’empêchent de présenter des preuves, ou de faire témoigner qui que ce soit, ils ne le laissent pas. A chaque fois qu’il voulait faire quelque chose, ils disaient ‘Non, vous ne pouvez pas appeler ce témoin, vous ne pouvez pas appeler ci, vous ne pouvez faire ça’, du coup il n’était vraiment pas en mesure de se défendre, il n’avait pas d’avocat à cette époque. Et il entendait à peine, parce qu’il n’avait pas son appareil auditif et... alors... il a eu un an pour outrage au tribunal en addition à sa sentence de 12 ou 13 ans. Mais, le gouvernement ne démontre même pas de preuves, ils inscrivent ‘pas de preuves’. En fait, quand mon père... vous savez, il y a un agent du IRS qui témoigne, et mon père demande "Voici ma déclaration d’impôt que vous déclarez fausse... qu’y a-t-il de faux dedans ?" et le gouvernement s’objecte, le juge (obtempère)... et alors mon père ne peut même pas interroger l’agent. Personne n’a témoigné au sujet de ce qui était faux dans les déclarations (fiscales) de mon père, tout ce qu’ils ont dit, c’est qu’il avait des revenus sur lesquels il n’avait pas payé d'impôts, donc il est coupable mais ils ne l’ont pas laissé interroger des personnes. Il y avait des gens, des avocats, des juges ou des gens qui le croyaient, il ne pouvait pas les appeler comme témoins. Ce n’était qu’une condamnation orchestrée, il n’y avait qu’une prétention d’un procès juste, et cela lui attire treize ans en prison, c’est un crime non violent...

DC : Non, c’est complètement choquant... c’est un procès-spectacle politique ! Cela embarrasserait les Stalinistes... c’est choquant !

PS : Oui et vous savez, le gouvernement avait engagé un psychiatre pour examiner mon père, le psychiatre a dit que mon père était si rigide dans ses croyances qu'il allait croire ce qu’il croyait quoi qu’il en soit, que mon père était très sincère dans ses croyances. Le gouvernement engage ce psychiatre et mon père veut l’appeler à témoigner et ils l’en empêchent et ils ne le laissent pas présenter ses résultats... Parce que le psychiatre aurait été un bon témoin pour mon père, parce qu’il aurait pu démontrer que mon père croyait à ce qu’il disait, selon le psychiatre, mon père était très authentique dans ses croyances. Le psychiatre engagé par le gouvernement ! Et alors, mon père veut l’appeler à la barre et ils refusent !

DC : Bien, ils ne veulent pas parler de principes philosophiques et de croyances. Et maintenant, encore une question, car nous n’avons que quelques minutes, malheureusement...

PS : Oh, attendez ! Encore une chose que je veux vous dire à propos de mon père, parce qu’ils ont dit que mon père commit une fraude et qu’il montrait aux gens comment ne pas payer de taxes. Alors mon père voulait introduire en preuve ses livres, ses séminaires sur vidéo et ils l’en ont empêché ! Alors ils disent "Voici ce que vous avez fait qui constitue de la fraude" "OK montrons au jury les choses que j’ai dites", Ah non, ils ne peuvent pas voir cela. L'on s'attendrait du gouvernement qu'il veuille bien inclure ce type de preuve pour montrer, "Regardez ce qu’Irwin Schiff a fait". Mon père voulait introduire tout cela, et le gouvernement s’y est objecté et la cour ne l’a pas permis

DC : Peter, je crois qu’il est impossible d’avoir quelque respect que ce soit pour le système tout entier, à ce point

PS : Vous pouvez aller sur son site web, paynoincometax.com, il y a beaucoup d'extraits de son procès... des transcriptions, vous pouvez lire beaucoup de choses, c’est sur le net.

DC : Bien. Maintenant, encore une chose. En se basant sur tout ce que nous avons dit que devrait... celui qui nous écoute faire avec son argent ? Quelle est la chose la plus sage à faire avec son capital maintenant, en ce monde tel qu’il est aujourd’hui, au moment où l’on se parle ?

PS : Bien, comme je le disais, il faut sortir du dollar US et je crois que les gens doivent comprendre que, comme investisseurs, il faut voir le monde tel qu’il sera, il faut anticiper l’avenir, parce qu’alors vous pouvez anticiper la ré-évaluation des actifs, il faut acheter quelque chose au moment où il est peu coûteux et peu de gens la possèdent pour pouvoir le revendre lorsqu’il devient coûteux et que tout le monde en veut. Donc, il faut anticiper de quelle façon les choses vont changer et je crois que le plus grand changement à venir dans l’économie mondiale sera un réalignement des standards de vie dans l’ordre mondial. L’Amérique a été en haut pour très longtemps, à un moment, on le méritait, nous étions les gens les plus riches sur la Terre parce que nous étions les plus libres, notre gouvernement était limité, son coût était faible. Nous avons créé beaucoup, nous avons produit beaucoup, et nous avons exporté nos produits partout à travers le monde et nous avons engrangé d’énormes surplus que nous avons investis, nous étions riches parce nous le méritions, ce n’est pas l’Amérique d’aujourd’hui. Aujourd’hui, le standard de vie de l’Amérique est le résultat de dettes nous ne sommes plus plus libres que plusieurs autres, nous avons plus de règlements, nous avons des taxes plus élevées nous n’avons pas de surplus, nous avons des déficits énormes,nous sommes le plus grand débiteur au monde, plus que tous les autres pays combinés, nous avons une balance commerciale déficitaire avec tous les pays avec lesquels nous faisons affaire. Il n’y a que de l’encre rouge, nous avons ce standard de vie irréel, basé sur la perception que nous pouvons payer nos dettes, alors que nous ne le pouvons pas. Nous avons emprunté beaucoup plus d'argent que nous ne pouvons rembourser, en fait le Congrès l’a même confirmé à nos créditeurs, nous disons que si nous ne montons pas le plafond de la dette, nous allons faire défaut ce qui signifie que nous ne pouvons pas payer nos factures...nous ne pouvons qu’emprunter de l’argent, parce que nous ne pouvons pas payer, cela signifie que la facture augmente, augmente et augmente. Alors je crois que nous assisterons à l’effondrement du dollar, et cela va réduire dramatiquement le standard de vie des Américains parce que les Américains ne pourront plus vivre au-dessus de leurs moyens, notre consommation sera restreinte par notre production, qui est déjà restreinte par ce gouvernement et ses réglements. Alors, quand le dollar s’effondrera, il y aura des conséquences, si le dollar perd de sa valeur, il le fera en relation avec d’autres monnaies. Alors, ce pouvoir d’achat que nous perdons, d’autres le gagneront, d’autres monnaies s’apprécieront et ce que cela signifie est que des gens dans d’autres parties du monde, qui sont pauvres maintenant, ne le seront plus. Les prix vont tomber pour beaucoup de gens, comme ils monteront pour les Américains. Et donc, nous ne pourrons pas consommer les produits. Mais d’autres le feront et cela sera un grand changement, particulièrement dans les marchés émergents, dans les pays d’Asie du Sud-Est, là où vous n’avez pas ces États avec (de gros systèmes de) sécurité sociale, où personne ne cherche à obtenir son chèque de sécurité sociale ou de Medicare, ces gens travaillent dur, ils sont intelligents, ils épargnent leur argent... ils vont donc voir une nette amélioration de leur niveau de vie. Donc, il faut investir dans ces économies, dans ces monnaies, il faut être en mesure de prendre avantage des marchés émergents contrairement aux USA. Les États-Unis ne sont pas seuls, d’autres « démocraties » occidentales hautement développées souffrent du même problème, tout simplement à un moindre degré, alors il faut prendre avantage de cela. Je peux aider les gens à y parvenir avec ma maison de courtage, Europacific Capital, si vous vivez hors des États-Unis, vous pouvez utiliser ma banque, Europacific Bank, nous vous aidons à localiser les meilleures opportunités et les meilleurs pays, et les meilleures monnaies afin que les gens puissent essayer de prospérer dans cet environnement global changeant.

DC : Peter nous sommes totalement sur la même longueur d’onde, et je vous remercie d’avoir pris le temps de nous parler aujourd’hui

PS : Ce fut un plaisir !

Poster un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

S’abonner au flux RSS